Colloque, Projet e-thesaurus : « Œuvres d’art et numérique : Collaborations, limites, apports mutuels à la connaissance et à la médiation »

11-12 mai 2023 • 8h45

Premier jour : Amphithéâtre Espace Culture – Université de Lille • Campus Cité Scientifique • Villeneuve D’ASCQ
Deuxième jour : Auditorium – Palais des Beaux-arts • rue de Valmy • Lille

Dans le cadre du programme de recherche e.thesaurus, l’orfèvrerie à l’épreuve de la modélisation 3D (Programme CPER MAuVE Médiations visuelles, culture numérique et création), le colloque des 11 et 12 mai 2023, organisé en partenariat avec le Groupe d’Étude de Recherche interdisciplinaire en information et Communication (GERiiCO-ULR 4073, ULille), viendra clore cinq années de recherche et d’expérimentations autour d’enjeux techniques, numériques, d’histoire de l’art et de médiations muséales, à partir de la modélisation 3D de pièces d’orfèvrerie médiévale et leur exploitation à la fois sous forme d’hologramme interactif (musée hors les murs) et dans une application web d’e.corpus 3D, permettant l’annotation directe d’objets dont les caractéristiques principales sont une complexité de fabrication, un fort pouvoir de réflectance des matériaux, véritable verrou technologique, et, du point de vue de l’histoire de l’art et de la médiation, une difficulté certaine pour les publics actuels à appréhender ces témoins exceptionnels des mentalités religieuses, de la dévotion et de thèmes iconographiques complexes propres au monde médiéval.

Dès mars 2018, en prolégomènes au projet, nous avions organisé un premier workshop, où il s’était alors agi de confronter plusieurs expériences de recherche en cours consacrées à la modélisation numérique et aux systèmes d’acquisition d’informations liés au patrimoine. En avril 2019, la 7e édition de Muséohub, à Saint-Omer, était consacrée aux impacts sur la recherche et la médiation de l’usage de la 3D pour la valorisation des patrimoines ; rencontres suivies en octobre de la même année de deux journées d’études à Liège sur les plateformes numériques dévolues aux patrimoines. Deux ans plus tard, un second workshop de deux journées, en collaboration avec Isabelle Paresys (IRHiS, ULille), coordinatrice du projet du « Camp du Drap d’Or » et Laure Bolka- Tabary du laboratoire GERiiCO (ULille), portait la réflexion sur les questions des visualisations numériques du passé et du patrimoine, à travers les processus d’immersions et les dispositifs de médiations considérés avant tout du point de vue des concepteurs. Enfin, en avril 2022, une table ronde permettait alors de se placer, cette fois, du côté des publics, en ouvrant une première discussion sur la place de ces derniers dans la conception de ces outils numériques de médiation.

Aujourd’hui, à travers les deux thématiques proposées, nous envisageons ces dernières rencontres à la fois comme un bilan sur les objets d’étude et une ouverture. En effet, qu’apporte, tant du point de vue de la recherche fondamentale en histoire de l’art et en sciences de l’informatique, que dans la vulgarisation scientifique et la médiation pour des publics divers, la confrontation des œuvres avec les technologies du numérique ?

En savoir plus sur les thématiques



Citer ce billet
Christine Descatoire (2023, 13 avril). Colloque, Projet e-thesaurus : « Œuvres d’art et numérique : Collaborations, limites, apports mutuels à la connaissance et à la médiation ». La chronique du musée de Cluny. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rp6v

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search